17/03/2010

La testostérone

 

 

La testostérone augmente la biodisponibilité des caroténoïdes

Des lignes de recherche indépendantes Indiquent que la signalisation Dite « honnête de la valeur Reproductive d'un individu dans une population de vertébrés dépend beaucoup a la fois des androgènes et des Caroténoïdes. Chez les oiseaux, les

Androgènes contrôlent le chant, L'agressivité ainsi que de nombreux Ornements sexuels secondaires. Les Caroténoïdes constituent eux des pigments Brillants, jaune ou rouge, dans Les parties visibles des téguments. De Plus, la testostérone n'induit la maturation Sexuelle et la production de spermatozoïdes. Les caroténoïdes ont des Effets antioxydants et une action Immunostimulante. La théorie actuelle De signalisation a pour fondement que La stabilité des traits significatifs de la Qualité d'un individu dépend des coûts Associés à ces signaux, ce qui empêche Toute tromperie d'individus de mauvaise Qualité

[1]. Les signaux se doivent Donc d'être honnêtes. L'hypothèse Du handicap d'immunocompétence

[2] implique que l'honnêteté des traits Androgéniques repose sur l'action Immunosuppressive des androgènes

[3]. De même la contribution des caroténoïdes À la signalisation colorée Implique une diversion de leur action Normale dans les systèmes de détoxification Et de défense immunologique. Là aussi, la signalisation honnête a une Base immunologique

[4]. Mais à ce Jour, les deux voies de signalisation par Testostérone et par caroténoïdes n'ont Pas été corrélées expérimentalement. Cependant chez les oiseaux, le niveau Circulant de la testostérone et des caroténoïdes Présente un pic au printemps Qui coïncide avec l'accouplement, les Valeurs étant plus élevées chez les Mâles et les individus âgés.Ces données ont conduit les auteurs à Proposer une série d'hypothèses afin D'évaluer la possibilité d'une relation Entre des deux voies. La testostérone Augmenterait la disponibilité des caroténoïdes Qui ne peuvent être synthétisés De novo. Cette élévation des caroténoïdes Expliquerait la coloration tégumentaire Mais aussi tamponnerait l'immunosuppression Liée à la testostérone. Seuls les individus de la plus haute Valeur pourraient produire suffisamment De caroténoïdes pour servir d'ornement Attractif en plus de la compensation De l'immunosuppression Due à la testostérone.

Résultats et discussion

Les auteurs ont inséré des implants de Testostérone chez 25 perdrix rouges Alectoris rufa (13 mâles et 12 femelles) En juillet, c'est-à-dire au moment de La phase d'involution du cycle gonadique.Ce traitement a entraîné dans Les deux sexes une élévation équivalente De la testostérone et des caroténoïdes Dans le sang. La concentration De caroténoïdes a aussi été trouvée élevée De plus de 20 % dans le foie. Les Caroténoïdes plasmatiques sont parfaitement Corrélés avec la pigmentation Tégumentaire. Ces résultats établissent Un lien entre le taux de Testostérone et celui des caroténoïdes Qui répond de manière positive aux Données sur l'action immunosuppressive Des androgènes.La séquence d'événements serait la Suivante

: 1) la testostérone augmente La concentration circulante de caroténoïdes

: 2) Ces caroténoïdes expliquent La coloration tégumentaire ;

: 3) les caroténoïdes Résiduels c'est-à-dire non Impliqués dans la coloration tégumentaire, Joueraient un rôle positif sur Les réponses immunes ;

: 4) la testostérone Diminue la fonction immunitaire ;

: 5) l'augmentation des caroténoïdes liée À la testostérone compense cette Immunosuppression ;

: 6) seuls les animaux de qualité supérieure Produisent suffisamment de Caroténoïdes pour compenser l'immunosuppression Et intensifier la coloration Tégumentaire.

Conclusion

La corrélation positive entre testostérone Et caroténoïdes rend compte de L'honnêteté du signal qui désigne les Animaux les plus aptes à la reproduction Sexuelle.

Jacques Hanoune

Blas J, Perez-Rodriguez L, Bortolotti GR,

Vinuela J, Marchant TA. Testosterone

Increases bioavailability of carotenoids:

Insights into the honesty of sexual signalling.

Proc Nat Acad Sci USA 2006 ; 103 : 18633-7.

1. Johnstone BR. Biol Rev 1995 ; 70 : 1-65.

2. Folstad I, Karter AJ. Am Nat 1992 ; 139 :603-22.

3. Verhulst S, et al. Proc Nat Acad Sci USA 1999 ; 96 : 4478-81.

4. Faivre B, et al. Science 2003 ; 300 : 103.

 texte et traduction par Deleria Roman

Les commentaires sont fermés.